La convention de stage est ce document écrit contenant l’accord ainsi que les signatures des parties concernées (le stagiaire, l’entreprise et l’établissement de formation). Il est nécessaire à  la recherche de stage car c’est dans la convention que figure le statut du stagiaire. Cependant, il peut s’avérer difficile d’en obtenir pour ceux qui ne sont plus ou pas étudiant et donc sans école. Néanmoins, une solution alternative existe pour ces derniers, c’est la mission locale. Revenant à la convention de stage, son obtention peut s’avérer difficile pour un étudiant, de même que son remplissage. Il vous faut alors contacter un organisme privé spécialisé dans la formation à distance tel PEBS pour vous aider.

La convention de stage, que contient-elle ?

A la recherche d’un stage, vous devez établir votre convention de stage mais vous êtes un peu perdu par rapport à son contenu ? Eh bien sachez que pour remplir une convention de stage selon les règles, elle doit contenir les quelques informations qui suivent. Sachez d’abord que la rédaction de ce document incombe à l’établissement de provenance de l’étudiant. Ainsi il n’y a pas de modèle standard mais en général la convention de stage contient  les dates de début et de fin du stage, les fonctions que l’étudiant occupera ainsi que ses missions au sein de l’entreprise. La durée maximale par semaine (travail de nuit, jours fériés et dimanches)  de la présence du stagiaire dans la société doit figurer dans le document. De même pour les avantages que l’entreprise offre au stagiaire (restauration, indemnités de transport…), le régime de protection sociale du stagiaire (assurance par exemple), les conditions d’encadrement de ce dernier et de la délivrance d’une attestation de stage, les modalités de votre absence, ainsi que les conditions dans lesquelles votre stage est suspendu. Il vous faut aussi connaître que les règlements intérieur de la société qui s’appliquent à vous doivent aussi figurer dans la convention. Ceci- dit, cela n’empêche que vous incluiez d’autres clauses comme les critères d’évaluation par exemple, pour le bon déroulement de votre stage.

Sous quelles conditions la convention de stage ne peut-elle pas être établie ?

La plupart du temps, lorsque le représentant de l’établissement de formation, le représentant de l’entreprise ainsi que le stagiaire se mettent d’accord sur les modalités du stage par écrit et en 3 exemplaire, la convention de stage est valable. Cependant, il existe quelques conditions et quelques situations dans lesquelles cette convention ne peut pas être établie. Sachez alors que c’est l’article 6 du décret publié dans le Journal officiel du 31 Août 2006 qui définisse ces cas. Ainsi, si le stage a pour but de remplacer un salarié qu’il soit absent, suspendu ou licencié, la convention de stage établie n’est pas valable. De même pour le cas où les tâches confiés au stagiaire sont régulière et correspondent à un poste permanent. Aussi, il vous faut connaître que le stagiaire ne peut être engagé pour pallier à l’accroissement dans un temps limité du travail ou bien pour un emploi saisonnier.