Le duplicate content est l’ennemi numéro un du référencement. Il vient du fait que le rédacteur s’approche « trop » de la source de ses informations. Google pénalise donc les textes dupliqués à partir d’un certain pourcentage. Que signifie duplicate content ?

En français, duplicate content signifie « contenu dupliqué ». Un contenu est dit dupliqué lorsqu’il n’est pas unique, mais emprunte une phrase ou une ligne toute entière de sa source. Ce qui n’est pas du tout bon pour le référencement. En effet, les moteurs de recherche sont très pointilleux sur ce point. Si un contenu n’est autre qu’un « doublon » d’un autre site déjà présent, il ne sera pas pris en considération et il y a de fortes chances que Google refusera de l’afficher sur son moteur de recherche.

Plus d’explications sur le duplicate content…

Si plusieurs pages web comportent le même contenu ou si les textes sont trop similaires, seule la page originale sera retenue. Dans ce cas, Google ne se gênera pas à pénaliser le contenu dupliqué et cela aura un impact négatif sur votre référencement.

Comment faire pour ne pas avoir un contenu dupliqué ? C’est facile, il suffit de réprimer les copies ou plus précisément les plagiats d’une autre page web. Dans le cas contraire, les moteurs de recherche l’éradiqueront automatiquement le contenu dupliqué de sa liste d’indexation grâce à un algorithme infaillible.

Les rédacteurs et les référenceurs sont les mieux placés pour savoir que les moteurs de recherche appliquent un filtre de duplicate content sur ses bases de données. La solution à cette pénalisation est donc de mettre en ligne uniquement des contenus inspirés, de bonne qualité et surtout uniques. Il existe de nombreux sites spécialisés dans l’identification du duplicate content. La plupart d’entre eux sont accessibles à tout le public. Il ne faut cependant pas oublier de miser sur la qualité des contenus si l’on veut que Google les mette en premier rang sur son moteur de recherche.