Partir en trek est une vraie aventure qui peut se vivre seul ou en groupe, dans un endroit proche ou éloigné même si le rêve de ces randonneurs est bien souvent de partir à l’autre bout du monde. L’avantage d’un trek est de visiter des contrées éloignées, difficilement accessible par les moyens de transport habituels. En prenant part à un tel voyage, on part à la rencontre d’une autre culture, de personnes qu’on n’aurait jamais pensé rencontrer un jour et on en revient profondément grandit. Toutefois, le trek, comme toutes techniques de voyage, a ses spécificités qu’il faut connaître avant de partir à l’aventure.

 

Des kilomètres parcourus

 

L’intérêt premier d’un trek est de prendre des routes différentes de celles utilisées par tous les autres touristes en bus, voiture ou même en vélo. En prenant son temps sur ces routes escarpées, on voit des paysages différents, c’est certain, mais on parcourt aussi quelques dizaines de kilomètres ! Pendant un trek, on se rend compte que l’effort accompli rend la perception des choses différente. Il est souvent encore plus appréciable de découvrir de nouveaux endroits ou de nouvelles personnes quand la tâche n’est pas aisée. Surtout que tous ces kilomètres peuvent vous emmener où vous voulez, jusqu’à un camp de base Everest par exemple.

 

En trek, il est donc indispensable de se munir de bonnes chaussures mais aussi et surtout… d’un bon sac à dos ! En effet, lors d’un trek on a toujours ses affaires sur soi comme on s’arrête très peu à l’hôtel, voire même pas du tout. Aux nombreux kilomètres parcourus viennent donc s’ajouter les nombreux kilos à porter !

 

L’art de faire son sac à dos

 

Il faut choisir un sac à dos adapté à la durée du trek. Pour partir une journée, un sac de 30 litres suffit, alors que pour deux ou trois jours, il faut partir sur du 50 litres et pour une randonnée en solitaire qui durerait davantage, comptez du 70 litres.

 

Ensuite bien sûr, il faut optimiser le remplissage du sac. Plusieurs techniques existent pour ne pas perdre de place comme le fait de rouler ses vêtements au lieu de les plier. Aussi, on peut acheter des vêtements spéciaux : ils tiennent vraiment le corps au chaud malgré leur poids très léger. Cela permet d’emporter davantage de vêtements ou des vêtements très chauds, ce qui peut être très utile pour un trek en montagne par exemple.