La sécurité des SI est un sujet qui fait couler de l’encre dans le monde de l’informatique. C’est d’ailleurs pour cela que la conférence Big Data Paris de 2017 a tourné principalement sur les moyens mis en œuvre pour la protection des utilisateurs. C’est donc sans surprise si le premier intervenant est Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI, agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. Contrairement à ce que la plupart peut penser,  la sécurité information est loin d’être un accessoire, les professionnels du web se doivent de l’aborder avec le plus de sérieux possible. Les menaces sont réelles et les actions pour y remédier doivent être renforcées.

Sécurité des SI : source de débat entre les anciens et les nouveaux informaticiens

Le monde dans lequel nous vivons est devenu de plus en plus digital. Voilà pourquoi les menaces sur la sécurité des SI se sont amplifiées. Mais notre souci principal doit se tourner sur la manière d’éviter ses problèmes de sécurité et de confidentialité des informations. Même si la transformation numérique est sur le point de changer notre ère, cette dernière ne se fera pas à bon escient sans la question de sécurité. Le problème principal ici est qu’au lieu de trouver un moyen de rassembler les deux concepts, on doit toujours faire face à une confrontation inutile. Les anciens informaticiens ne cautionnent pas les acteurs de la transformation numérique. Ce qui n’aide pas.

La transformation digitale au cœur d’un paradoxe de sécurité

Les menaces d’aujourd’hui sont fortes et sérieuses. Si auparavant, les geeks étaient les seuls responsables des virus anciens de l’IT, ce n’est plus le cas de nos jours.   Les plus grands criminels sont entrés dans l’arène. Les criminels, les membres de la mafia ainsi que les trafiquants ne jugent désormais que par le digital. Comme pour la plupart des utilisateurs, c’est donc devenu un vrai eldorado. Les plus petites startups font tourner plus d’un milliard d’euros grâce à la cybercriminalité. Il y a ici de quoi s’inquiéter sérieusement. Heureusement, les parades existent et au lieu de paniquer, il faut trouver un moyen pour être rationnel en tout temps.

Quelques solutions simples pour la sécurité SI

Les solutions existent donc pour faire face à cette situation de la meilleure manière possible. Maintenant, il ne reste plus qu’à trouver la volonté et comprendre les enjeux de ces actions pour la sécurité. Pour vous aider, voici 3 points importants :

  • La plupart des victimes des attaques de sécurité des SI sont les membres du COMEX qui ont découvert le sujet un peu trop tard. Pour pouvoir y faire face, il est donc indispensable de connaitre de fond en comble le problème. Au lieu de taire le sujet, il va falloir le mettre en priorité, car c’est une question de survie pour l’entreprise.
  • Aussi, il sera nécessaire d’expliquer aux utilisateurs les gestes à faire et ceux qu’il ne faut pas faire. C’est peut-être un geste anodin, mais il faut par exemple les montrer les meilleurs vpn présent sur vpnmag pour s’assurer une performance et une efficacité en tout temps.
  • Comme il n’y a pas de risques 0, les utilisateurs doivent aussi être capables d’identifier les signes avant-coureurs d’attaques.