A part les besoins journaliers en eau chaude, la capacité ainsi que la puissance adaptée à la consommation, il existe aussi d’autres astuces pour faire le bon choix d’un chauffe-eau. Voici alors quelques astuces et conseils supplémentaires.

La position et l’emplacement du chauffe-eau

De manière traditionnelle, le chauffe-eau s’installe verticalement. Pourtant, il peut se décliner également en versions horizontales pour certains endroits nécessitant d’une économie d’espace. Il faut quand même savoir que les modèles horizontaux affichent de moins bonnes performances par rapport aux chauffe-eaux verticaux. Par ailleurs, l’installation ballon d’eau chaude plate peut faire gagner de place. De plus, il peut notamment être installé à n’importe quel endroit.

Le prix à l’achat

Le prix d’un chauffe-eau peut se varier selon les principaux critères de choix définis en haut. Par exemple, pour un chauffe-eau électrique d’entrée de gamme et de faible capacité peut couter à moins de 200€. Par contre, pour un modèle à énergie solaire avec une plus grande capacité nécessitera un budget assez important supérieur à 3 000€. Si le prix à l’achat est ainsi un élément important, il ne faut pas également négliger les économies d’énergies réalisables sur le long terme. C’est un élément qui doit être intégrées à la réflexion. En principe, il est mieux de choisir un chauffe-eau à 2500€ qui permet de réaliser des économies d’énergie de 50% avec une bonne durée de vie que pour un modèle à 100€ qu’il faudra changer tous les deux ans.

Le confort

Certains fabricants proposent des modèles de chauffe-eau équipés de différentes options. A titre d’exemple, certains chauffe-eau peuvent réguler la production en eau chaude selon les jours de la semaine. Ainsi, vous aurez plus d’eau chaude disponible pour le bain le dimanche soir et moins le lundi quand vous n’êtes pas chez vous toute la journée.

Pour finir, le choix d’un chauffe-eau nécessite donc une bonne réflexion surtout au mode de vie des occupants du logement. Il ne faut pas également oublier de voir plus loin, investir pour réaliser des économies d’énergie sur le long terme.