Heartbleed est une faille informatique qui a infecté les machines de nombreuses entreprises de mars 2012 à avril 2014. A la différence des autres attaques venant de l’extérieur, cette faille a agit en interne exploitant le système de sécurité des établissements à risque comme les agences de paiement en ligne. Les données d’entreprise étaient devenues vulnérables et peuvent être piratées par n’importe quel cyber-criminel. Heureusement que les experts ont intervenu à temps pour limiter les dégâts en modifiant le code-source Opem SSL. Malgré cette intervention, quelques sites ont été touchés par Heartbleed. Qu’est ce Heartbleed a laissé aux entreprises ?

Les entreprises doivent redoubler de vigilance

Les entreprises, même avec un système de sécurité performant n’ont pas pu localiser la faille. Certes, Heartbleed est resté furtif, mais les responsables auraient pu constater le bug qui persistait. Une surveillance ainsi qu’une bonne maintenance des infrastructures informatiques en temps réel doivent ainsi être entreprises au sein de ces sociétés.

L’utilisation d’Open SSL nécessite une certaine connaissance en informatique. Heartbleed a effectivement su exploiter la faille du serveur pour s’introduire dans le système sans se faire repérer. La sécurisation du parc informatique d’une entreprise est essentielle, allant du serveur interne à celui utilisés pour des échanges d’information entre donneur d’ordre et exécutant.

Par ailleurs, la standardisation du programme et de la technologie utilisés par les entreprises peuvent constituer un véritable danger pour ces dernières. Il est par exemple facile pour un hacker ou pirate informatique de subtiliser des informations sur un seul serveur qui contient toutes les données d’une entreprise. Utiliser des technologies différentes ou plusieurs serveur s’avère être la solution la mieux adaptée.

Utilisation abusive de l’Open Source

La solution Open Source en entreprise permet d’économiser les ressources. Mais la fiabilité de ces logiciels libres a été remise en question quand Heartbleed est passé. En effet, cette faille a permis de détecter un dysfonctionnement sur certains logiciels. Les entreprises peuvent utiliser la solution Open Source, sans pour autant trop en abuser. Il est également essentiel que ces firmes aident les éditeurs à améliorer ces logiciels en vue d’optimiser la sécurisation des données.

Le plus important étant la communication interentreprises. Les échanges d’informations entre les entreprises doivent être plus solides.