Les ordinateurs de votre entreprise sont en panne. Ce qui vous porte énormément préjudice. Pour les réparer, vous avez décidé de faire appel à une société de dépannage informatique, mais vous ne connaissez pas son tarif. Et bien, il faut savoir que le tarif des prestataires en maintenance informatique dépend de plusieurs facteurs.

Infection de virus, perte de fichiers, problème de logiciel, etc, tels sont les difficultés que les particuliers et les entreprises rencontrent avec leurs ordinateurs. Le plus souvent, ils font appel à des prestataires en maintenance informatique pour venir résoudre ces problèmes. Et bien, pour ne pas vous faire arnaquer, il est très important d’avoir une idée du coût d’un dépannage informatique.

Le coût d’un dépannage informatique

Le tarif d’un dépannage informatique n’est pas le même chez toutes les entreprises de maintenance. Mais, en général, elles appliquent deux types de tarifications :

La tarification à l’heure : elle est le plus souvent appliquée pour un dépannage à domicile. Par exemple, pour une heure de temps, le coût de l’intervention peut être fixé à 50 euros. Au cas où l’intervention dépasse une heure, vous serez obligé de payer beaucoup plus en tenant compte du temps mis.

La facturation forfaitaire : elle consiste à regrouper dans une formule, chaque type de panne avec un tarif fixé à l’avance. Par exemple, il y a un prix pour la sauvegarde des fichiers, un autre pour l’élimination de virus, etc.

Comment faire votre choix ?

Faire un choix entre ces deux types de facturations est très délicat. Raison pour laquelle, il faut étudier les avantages et les inconvénients de chaque type de tarification avant de vous engager. Aussi, votre choix doit se faire en tenant compte du type de panne informatique. Par exemple, pour désinfecter votre ordinateur d’un virus, cela peut prendre plusieurs heures. Le mieux sera donc d’opter pour une facturation forfaitaire. Ainsi, vous n’allez pas trop dépenser.

En définitive, il faut savoir que le coût d’un dépannage informatique n’est pas fixe. Il est différent d’un prestataire à un autre et tient compte également  du type de panne.